Qu’est-ce que le FTTB et quels avantages pour un raccordement coaxial fibre ?

Le FTTB (Fibre to the Home ou Fibre to the Basement) est une architecture de réseau d’accès qui repose sur un mix de technologies. Ainsi, du Nœud de Raccordement Optique (NRO) ou en partant d’un Sous-Répartiteur Optique (SRO) jusqu’au pied de l’immeuble à raccorder, les anciennes paires cuivre sont remplacées avec des solutions fibre nouvelle génération. Cependant, pour les derniers mètres, entre le point de distribution optique installé en bas de l’immeuble et chaque logement ou local commercial, des technologies actives assurent la transmission des données telles que :

 

  1. le xDSL (câble cuivre téléphonique).
  2.  

    Cette technologie peut être appliquée afin de permettre l’accès aux réseaux très hauts débits d’un abonné disposant d’une ligne téléphonique cuivre suffisamment courte et raccordée à un répartiteur collecté en fibre optique. Le raccordement aux réseaux FTTB via la ligne téléphonique permet des débits descendants supérieurs à 30Mbits/s.

     

  3. le DOCSIS (câble coaxial permettant l’accès à la télévision par câble).
  4.  

    Dans cette configuration deux situations peuvent être rencontrées :

    • Lorsqu’en bas de l’immeuble les opérateurs installent le dernier amplificateur on parle alors de FTTLA (Fibre to the Last Amplifier). Ainsi, au niveau du rez-de-chaussée ou au sous-sol de l’immeuble, selon la configuration terrain, chaque paire de fibres se termine par un nœud opto-électrique permettant de desservir l’ensemble des abonnés. Ce type de raccordement permet des débits descendants jusqu’à 1Gbit/s.
    •  

    • Dans le cas des réseaux « HFC » ( Hybride Fibre / Câble coaxial ), où chaque nœud optique dessert un nombre plus important des logements ou locaux professionnels, les débits assurés sont inférieurs à ceux des configurations FTTLA. En général, cette configuration réseau offre des débits descendants allant jusqu’à 30Mbit/s.
    •  

les réseaux fttb permettent d'amener la fibre optique jusqu'au plus près de l'abonné

 

Le FTTB permet un accès aux réseaux très hauts débits à des coûts bien plus faibles que ceux associés à un déploiement FTTH, où le réseau fibre est prolongé jusqu’à la prise optique murale installée chez l’abonné. En revanche, si les réseaux FTTH offrent un débit d’accès symétrique, les réseaux FTTB présentent un débit asymétrique : les abonnés bénéficient d’un débit descendant largement supérieur à celui remontant.

Des réseaux d’accès THD à faibles CAPEX et OPEX: aucune prise murale optique à installer

 

dans les réseaux FTTB la fibre s'arrête au niveau d'un armoire de rue ou d'un boîtier placé en bas de l'immeuble

 

En tant que deuxième solution la plus performante après le FTTH, le FTTB permet d’amener le signal optique au plus près des abonnés, sans pour autant rentrer dans leurs logements ou locaux commerciaux. Comme le dernier segment de réseau se constitue des solutions de câblage autres que la fibre optique, utilisées sur des courtes distances et disponibles de suite, les opérateurs télécoms sont en mesure de garantir des très hauts débits plus rapidement aux abonnés. Les installateurs télécoms gagnent ainsi un temps considérable car ils n’ont pas à installer des prises murales optiques comme dans le cas du FTTH. En plus, en cas de panne de réseau, aucun rendez-vous n’est à prévoir pour accéder au logement/local de l’abonné : le réseau peut être rétabli en intervenant au niveau du nœud opto-électrique situé en bas de l’immeuble.

 

Avec le FTTH, le FTTB est le réseau le plus connu et adopté au niveau mondial. Selon une étude IDATE, le nombre d’abonnés aux réseaux FTTH et FTTB s’est multiplié par 8 entre 2012 et 2020 au sein des 28 pays européens et le Royaume-Uni. Aussi, pour la période 2020-2026, les spécialistes télécoms s’attendent à voir ces chiffres se multiplier par trois.

 

Le FTTH et le FTTB sont les deux seules architectures de réseau à faire l’objet d’une définition standardisée et communément acceptée au niveau international par les FTTH Councils d’Europe, Afrique, Amériques, Asie-Pacifique, Moyen Orient et Afrique du Nord. Le FTTH Council – la référence internationale en termes du déploiement de la fibre optique-, promeut uniquement ces deux topologies de réseau en tant que solutions capables d’offrir la bande passante et la symétrie nécessaires au développement des sociétés et économies d’aujourd’hui. Les réseaux FTTB sont également des solutions respectueuses de l’environnement : tout comme le FTTH, le déploiement des infrastructures FTTB permet de réduire jusqu’à 88% les émissions de gaz à effet de serre en rapport avec les autres technologies d’accès.

Assurer des réseaux fiables du Point de Branchement Optique au pied de l’immeuble

 

Afin de garantir des réseaux performants et fiables, il est essentiel d’accorder une importance toute particulière aux solutions de connectivité utilisées pour déployer les infrastructures FTTB. La qualité, l’évolutivité et la sécurisation du réseau représentent autant des critères à considérer lors de la sélection du matériel à installer. Ainsi, un partant d’un SRO (Sous Répartiteur Optique), selon la zone à desservir (dense ou peu dense), deux configurations sont possibles :

 

Configuration aérienne

Configuration souterraine

Un câble optique aérien de type LX030PU peut relier un Point de Branchement Optique Taille 2 (préconnectorisé ou pour épissure) à un autre Point de Branchement Optique Taille 1 installé sur la façade de l’immeuble à raccorder. Grâce à des équipements actifs, le réseau FTTB sera ensuite prolongé jusqu’au logement ou au local professionnel de l’abonné via un câble cuivre ou coaxial déjà installé

 

L’avantage de cette configuration est qu’elle offre une sécurisation accrue du réseau, malgré une installation apparente. En effet, les Points de Branchement Optiques Eline® Outdoor sont développés avec un système de sécurité renforcé : grenouillères plus clé triangle et double fermeture par clé triangle pour la version pré-connectorisée.

 

Un autre avantage est qu’en utilisant des solutions de qualité, le budget optique est préservé au mieux sur l’intégralité du réseau FTTB, garantissant ainsi les meilleures vitesses aux abonnés.

Un câble optique souterrain de type LM4 et préconnectorisé en usine peut être branché à un Point de Distribution Optique installé dans une chambre télécoms. Grâce à une structure basée sur des éléments gonflants, ce câble FO extérieur peut garantir une transmission fiable du signal optique, même en cas d’inondation de la chambre télécom.

 

Le câble LM4 est développé pour cheminer sur des segments de réseau allant jusqu’à 70 mètres. Il servira ensuite à la transition opto-électrique qui sera réalisée en bas de l’immeuble à raccorder.

 

L’avantage d’une solution polyvalente telle que le LM4 est que ce câble s’adapte aussi bien à une installation extérieure et intérieure, en souterrain ou aérien/ façade. Grâce à sa construction double peau, il permet d’anticiper les possibles évolutions des réseaux FTTB en FTTH, car sa gaine extérieure peut être retirée en quelques secondes sans outils pour donner accès à un câble optique intérieur.

 

Les réseaux FTTB présentent également une importante dimension évolutive. En effet, si des besoins d’amélioration du réseau sont identifiés, les opérateurs télécoms peuvent à tout moment augmenter les performances en bande passante, vitesse ou latence de leurs réseaux FTTB par une extension du déploiement de la fibre optique sur les derniers mètres, jusqu’à l’abonné. Pour transformer des réseaux FTTB en FTTH, les installateurs télécoms devraient ainsi élargir le réseau existant avec l’ajout d’un point de mutualisation en pied de l’immeuble, d’un câble colonne montante et de points de branchement immeuble à chaque étage. Ces boîtiers optiques d’étage seront ensuite reliés aux prises terminales optiques installées chez les abonnés par des câbles optiques intérieurs.