Solutions de fixation câble rond en aérien

Permettant des déploiements THD sur les réseaux électriques HTA, BT ou de télécommunications, les câbles ADSS (All Dielectric Self Supported) sont des solutions de transport et de distribution du signal optique diélectriques, autoportés. Leur plus grand avantage consiste dans leur conception : ils présentent un faible diamètre et un léger poids total. Cela permet de décharger et préserver durablement les poteaux, ainsi que l’ensemble de l’infrastructure utilisée. De plus, la structure non-métallique du câble ADSS lui confère des propriétés anti-foudre, éliminant ainsi le risque d’une panne de réseau causée par les aléas de la nature.

Pinces d'ancrage Telenco pour déploiement des câbles optiques ronds ADSS en configuration aérienne

Selon leur structure et les spécifications du fabricant, les câbles ADSS sont utilisés pour déployer un segment de réseau télécoms en aérien, en souterrain, en intérieur ou, dans le cas des câbles ADSS multi-fonction, pour une installation sans discontinuité permettant des transitions extérieur – intérieur ou aérien – souterrain. Ainsi, les câbles à structure libre sont employés avec prédilection pour le développement des réseaux de transport, tandis que les structures à micromodules sont préférées pour le déploiement des réseaux de distribution en raison de leur flexibilité, mais aussi grâce à un accès simple aux fibres.

Afin de garantir des réseaux aériens pérennes employant des câbles ADSS, il est essentiel d’accorder une importance toute particulière aux accessoires d’ancrage et de suspension. Ces accessoires constituent un ensemble solidaire avec le câble et doivent ainsi répondre à des critères de compatibilité. Voici les principaux éléments à vérifier afin de choisir la bonne pince ACADSS ou le dispositif de suspension le mieux adapté pour son câble :

  • le diamètre de la gaine extérieure
  • la charge maximale admissible ou autrement appelée, charge à court terme
  • le rayon minimum de courbure
  • les conditions climatiques propres à l’environnement d’installation

Que choisir pour l’ancrage des câbles aériens ADSS ?

Pour répondre aux besoins de fixation des différents câbles ronds ADSS, il existe plusieurs solutions technologiques. Ainsi, pour l’arrêt des câbles aériens ronds ADSS, déployés sur des courtes portées allant jusqu’à 70 mètres, les pinces d’ancrage à coins enveloppants sont les mieux adaptées. En effet, leurs coins spécialement étudiés pour envelopper au mieux la gaine du câble permettent de préserver les caractéristiques fonctionnelles du câble en cas de surcharge.

Pour l’ancrage des câbles aériens ADSS à structure ronde et à isolant PEHD déployés sur des portées plus longues allant jusqu’à 90 mètres, les pinces à fourreau compact ou les pinces ACADSS sont les solutions à retenir. Cependant, les deux modèles sont conçus pour des situations d’ancrage différentes. Voici les principales différences entre les deux solutions d'ancrage :

Solution

Pince ACADSS C

Pince ACADSS

Fourreau

Compact

Standard

Ø câble (mm)

6-14

9-19

Longueur de serrage (mm)

165

230

L’ancrage des câbles aériens ADSS peut également être réalisé à l’aide des spiralés. L’avantage de ces solutions est qu’elles permettent une prise du câble sur une surface plus longue que les pinces. Ainsi, pour des portées allant jusqu’à 90 mètres, les ancrages spiralés en aluminium AADE ou en acier galvanisé GSDE sont des solutions adaptées. Néanmoins, les deux gammes répondent à des besoins de fixation différentes. Conçus avec des extrémités relevées, les spiralés AADE sont compatibles avec des câbles ADSS de diamètres 4,8 à 15 mm et permettent le réglage de la flèche avant l’installation définitive du câble. Les spiralés GSDE quant à eux, couvrent une plage de diamètres de câble plus large (4,5 à 19 mm) et s’utilisent pour une charge maximale de 3,5 kN.

Pour des déploiements caractérisés par des portées plus longues, de maximum180 mètres, les spiralés GSDE AR sont les meilleures solutions. Intégrant dans leur conception une sous-couche de protection, ces ancrages sont utilisés pour l’arrêt sur console ou traverse des câbles aériens ADSS de Ø 10,5 à 18,6 mm.

Que choisir pour la suspension des câbles ronds ADSS ?

Au niveau des poteaux intermédiaires, les câbles aériens ronds ADSS se fixent à l’aide des dispositifs conçus à cet effet. Pour le déroulage, la mise en tension et puis la suspension des câbles FO de structure ronde ADSS de Ø 5 à 17 mm, déployés sur des courtes portées de maximum 70 mètres, les dispositifs en J tels que ceux intégrés dans la gamme JHC sont les solutions le plus adaptées. Grâce à leur conception, le déroulage du câble se réalise directement dans le corps en J, une fois retirée la fourrure intégrée au dispositif. En fonction du matériel utilisé pour l’installation, les dispositifs JHC peuvent être employés comme suspensions fixes (installation à l’aide d’un feuillard et un boulon tête de ligne) ou mobiles (installation avec boulon queue de cochon).

Toujours pour des courtes portées, jusqu’à 70 mètres, les dispositifs DS sont des solutions de suspension mobile compatibles avec des câbles aériens à structure ronde ADSS de Ø 2 à 8 mm. Ces dispositifs se présentent sous la forme d’une coque plastique à charnière. Ils sont équipés d’un insert de protection, ainsi que d’une anse ouvrante.

Pour la suspension des câbles ADSS sur les réseaux HTA caractérisés par des portées plus longues allant jusqu’à 180 mètres, les dispositifs DSAL sont des solutions mieux adaptées. Ces suspensions présentent une coque en aluminium avec charnière équipée d’une fourrure de protection élastomère. Une fois le câble installé dedans, la coque se ferme en serrant un boulon intégré.

Comment éviter les risques d’endommagement des câbles ADSS ?

Outre assurer la compatibilité entre les pince d’ancrage ou les dispositifs de suspension et les câbles à déployer, le meilleur moyen de garantir des réseaux fiables et pérennes est de veiller au strict respect des consignes concernant l’installation des câbles ADSS. Souvent, lors des déploiements des lignes aériennes des incidents liés à la rupture de la fibre optique ou des diminution des budgets optiques sont enregistrés. Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, ces incidents n’ont pas pour cause le manque du qualité du câble, mais surtout le non-respect de la force appliquée au câble lors de son déroulement en aérien. Il est donc essentiel d’appliquer une tension et une vitesse constante lors des travaux de mise en place des câbles ADSS aériens.

Aussi, il arrive que les câbles ADSS soient endommagés au niveau des poteaux. Pour éviter cela, il est essentiel de faire attention à l’angle et à la traction des fibres pendant le déploiement.