Comment assurer la compatibilité dispositif de fixation aérien-câble

Pinces d'ancrage à serrage conique pour câbles fibre optique

Pour garantir la fiabilité et la pérennité des réseaux télécoms il est essentiel que les solutions d’ancrage ou de suspension soient qualifiées pour le type de réseau sur lequel elles seront installées. La liaison mécanique entre le dispositif de fixation et le câble accroché constitue un enjeu important pour les réseaux aériens. Une pince câble aérien adaptée doit garantir un serrage efficace, sans pour autant endommager la gaine du câble à déployer ou avoir le moindre impact sur la qualité du signal optique transmis. Afin d’assurer la compatibilité entre une pince d’ancrage ou une solution de suspension et un câble extérieur trois principaux critères doivent être pris en considération :

  • la structure du câble
  • le diamètre du câble
  • la portée du réseau à déployer : plus la portée est longue, plus la longueur d’anse de la pince à installer doit être importante. Ceci permettra d’éviter tout contact avec d’autres éléments, mais aussi et surtout de respecter le rayon de courbure du câble lorsqu’il est utilisé pour réaliser des chapeaux de gendarme ou des gouttes d’eau.

Pour les réseaux télécoms de transport, caractérisées par des portées plus étendues, les ancrages spiralés offrent une meilleure prise du câble grâce à leur longue surface de contact.

La compatibilité entre les ancrages et les câbles à déployer est vérifiée en effectuant les essais de qualification suivants :

  • Essai de traction avec application d’une charge de traction sur le câble à court terme (Tension maximale admissible) selon la norme EN 60794-1-2 - Méthode E1 modifiée. Quelques dispositifs d'ancrage sont accrochés sur une longueur de câble supérieure à 1 mètre. La compatibilité entre la pince d’ancrage télécom et le câble aérien est déclarée lorsqu’il n’y a pas de glissement du câble à l'intérieur des pinces d'ancrage, ni de détérioration du câble ou du signal optique (atténuation inférieure à 0.1dB).
     
  • Essai de galop de câble pour les pinces d’ancrage, selon la norme EN 60794-1-2 - Méthode E1. Cet essai consiste à appliquer 10 ondulations aux câbles de diamètre inférieur ou égal à 6 mm (câbles de branchement), 3 ondulations aux câbles avec un diamètre supérieur à 6 mm (câbles de distribution ou de transport) et à mesurer les pertes optiques pendant 300 heures. Un tel essai est considéré comme probant lorsque les pertes optiques enregistrées sont inférieures à 0.1 dB pendant toute la durée de l’essai.

Solutions de fixation pour le déploiement aérien des câbles ronds autoportés

En fonction du segment de réseau à déployer, plusieurs solutions technologiques sont disponibles pour déployer un réseau télécoms en aérien :

  • Pour le réseau de branchement :

Il existe des nombreux modèles de pinces d’ancrage câble ADSS. Les pinces à serrage conique de la gamme AC, par exemple, sont développées pour des portées allant jusqu’à 70 mètres et présentent des coins plus enveloppants afin d’épouser parfaitement la forme du câble et de préserver ses caractéristiques fonctionnelles en cas de surcharge. Les pinces à coins, quant à elles, permettent l’ancrage simple ou double de câbles de branchement ronds avec des diamètres réduits sur des poteaux ou façades. Une autre solution de fixation pour le branchement aérien est apportée par les pinces à mandrin. Spécialement conçus pour l’ancrage de câbles de branchement à gaine isolante extérieure souple, ces dispositifs de fixation présentent un corps sous forme de tambour dans lequel le câble vient se lover et s’auto-serrer.

Pinces de branchement câbles ADSS

  • Pour le réseau de distribution :

Les pinces d’ancrage ACADSS sont des dispositifs de fixation permettant le départ d'une ligne télécoms, l'ancrage et la terminaison des réseaux de distribution dont les portées n’excèdent pas 90 mètres. Avec une prise de câble efficace, les pinces ACADSS n’exercent pas de contrainte de rayon de courbure sur le câble. Une autre solution pour réaliser l’ancrage des câbles ronds sur les réseaux de distribution est d’opter pour des spiralés utilisant la technologie préformée. Alors que les spiralés GSDE s’installent seulement sur les réseaux télécoms, les ancrages spiralés de la gamme AADE conviennent aussi pour des installations sur les réseaux électriques basse tension. Les deux types de spiralés sont développés pour des portées maximales de 90 mètres. 

  • Pour le réseau de transport :

Lorsque les portées sont plus importantes, comme pour le réseau de transport, les ancrages doivent être réalisés avec des dispositifs de fixation permettant des efforts de traction plus élevés. Conçus avec une sous-couche de protection, les spiralés GSDE AR empêchent la flexion, la compression ou l’abrasion des câbles télécoms déployés sur des portées moyennes allant jusqu’à 180 mètres.

Solutions de fixation pour le déploiement des câbles figure-8

Pour les déploiements de câbles figure-8 à porteur diélectrique sur courtes portées allant jusqu’à 90 mètres, il existe plusieurs modèles de pinces d’ancrage. Les pinces AC35 et AC68, par exemple, présentent un corps compact et une résistance à la traction de 200 daN, tandis que les pinces de la gamme AC L sont conçues avec un corps allongé pour une résistance maximum de 300 daN. Pour une résistance à la traction supérieure, découvrez les pinces ACFO développées avec un corps renforcé. Pour des portées plus longues, allant jusqu’à 180 mètres, optez pour des pinces d’ancrage permettant des efforts de traction plus importants, tel que les pinces ACAL en corps d’aluminum.

Les câbles aériens figure-8 ou bien les structures de conduites aériennes de câbles figure-8 à porteur acier peuvent être arrêtés à l’aide des pinces d’ancrage AC. L’arrêt de câbles figure-8 à porteur acier déployés sur des portées inférieures à 90 mètres peut être réalisé également à l’aide de serre-câbles.

Tout au long des réseaux de transport, distribution et branchement, la suspension des câbles figure-8 peut être réalisée à l’aide des dispositifs SC. Déclinés en plusieurs modèles, ces dispositifs de fixation permettent une suspension fixe ou articulée.

Solutions de fixation pour le déploiement des câbles plats

Les câbles fibre optique plats peuvent être déployés sur des portées allant jusqu’à 70 mètres à l’aide des pinces Hypoclamp F. Ces dispositifs de fixation permettent une accroche efficace sur la plupart des câbles plats grâce à leurs matières premières. Une autre solution pour l’arrêt des câbles plats sur les réseaux de distribution ou de branchement est la pince 5/35 FTTH F, permettant le réglage manuel de la flèche. La gamme ODWAC est une alternative à ces deux solutions technologiques. Celle-ci inclue deux modèles afin de couvrir des plages larges de câbles plats et des besoins différents de résistance à la traction.
 

Pour le déploiement des câbles plats sur les réseaux télécoms ou éléctriques basse tension avec des portées maximales de 180 mètres, les dispositifs DSAL représentent des solutions de suspension mobile efficaces car leur installation est simple, rapide et sécurisée. Les suspensions DSAL conviennent également pour une large plage de diamètres des câbles ronds ADSS.  Pour des portées plus courtes, allant jusqu’à 70 mètres, les suspensions mobiles DS sont plus adaptées. Leur conception plus lègère et économique a été spécialement développée pour offrir de hautes performances mécaniques pour des installations au niveau du réseau de branchement.